Annonces du 21 au 27 septembre

 

v Dans le secteur

Catéchisme

* 3e année de l'initiation à la foi (KT3)

Pour KT3, les cinquièmes primaires rejoignent le groupe de ceux qui ont reçu la première communion cette année. Réunion d’information et d'inscription pour tout le secteur, le jeudi 26 septembre à 20h à la salle à Corroy.

 

* Confirmation

Pour tout le secteur, réunion d'information et d'inscription, le mardi 24 septembre à 20h, à la salle à Sombreffe.

 

Dans les paroisses

Sombreffe

Dimanche 22/9, vingt-cinquième dimanche ordinaire, 11h, messe pour Maurice Évrard.

Jeudi, 26/9, 15h, messe à Ardenelle.

 

Bothey

Samedi 21/9, 18h, messe du vingt-cinquième dimanche ordinaire, pour la paroisse et le secteur.

 

Ligny

Dimanche 22/9, vingt-cinquième dimanche ordinaire, 9h30, messe pour messe pour la famille Gérard, pour la famille Dumont de Chassart-Poswick, pour la famille Van Vynckt-Van Bellegem.

Mercredi 25/9, 9h, messe pour Robert Triffoux.

Vendredi 27/9, 18h, adoration du Saint-Sacrement, suivie de la messe à 18h30.

 

Corroy-le-Château

Dimanche 22/9, vingt-cinquième dimanche ordinaire, 10h30, messe pour Walter Strepenne et familles Strepenne-Bellen; Liliane et Louis Philippekin.

Mardi 24/9, 9h, messe pour des défunts.

 

Tongrinne

Dimanche 22/9, vingt-cinquième dimanche ordinaire, 9h, messe pour Laure Ledoux; défunts.

 

Boignée

Dimanche 22/9, vingt-cinquième dimanche ordinaire, 10h30, messe pour Jean-Marie et Étienne Marischal; défunts. La messe sera suivie de l'inauguration du nouveau chauffage en présence des autorités communales et du verre de l'amitié.

 

Bonne fête !

21/9: Matthieu, Déborah. 22/9: Maurice. 23/9: Constant. 24/9: Thècle. 25/9: Herman, Firmin. 26/9: Côme et Damien. 27/9: Vincent.

 

 

 

 

 

 

 

Textes bibliques pour le dimanche 22 septembre

(Vingt-cinquième dimanche ordinaire)

 

 

Lecture du livre d'Amos

Am 8, 4-7

Fichier:Quentin Massys 001.jpgÉcoutez ceci, vous qui écrasez le malheureux pour anéantir les humbles du pays, car vous dites: «Quand donc la fête de la nouvelle lune sera-t-elle passée, pour que nous puissions vendre notre blé? Quand donc le sabbat sera-t-il fini, pour que nous puissions écouler notre froment? Nous allons diminuer les mesures, augmenter les prix et fausser les balances. Nous pourrons acheter le faible pour un peu d’argent, le malheureux pour une paire de sandales. Nous vendrons jusqu’aux déchets du froment!» Le Seigneur le jure par la Fierté de Jacob: Non, jamais je n’oublierai aucun de leurs méfaits.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Lecture de la première lettre de saint Paul Apôtre à Timothée

1Tm 2, 1-8

p1060021Bien-aimé, j’encourage, avant tout, à faire des demandes, des prières, des intercessions et des actions de grâce pour tous les hommes, pour les chefs d’État et tous ceux qui exercent l’autorité, afin que nous puissions mener notre vie dans la tranquillité et le calme, en toute piété et dignité. Cette prière est bonne et agréable à Dieu notre Sauveur, car il veut que tous les hommes soient sauvés et parviennent à la pleine connaissance de la vérité. En effet, il n’y a qu’un seul Dieu, il n’y a aussi qu’un seul médiateur entre Dieu et les hommes: un homme, le Christ Jésus, qui s’est donné lui-même en rançon pour tous. Aux temps fixés, il a rendu ce témoignage, pour lequel j’ai reçu la charge de messager et d’apôtre – je dis vrai, je ne mens pas – moi qui enseigne aux nations la foi et la vérité. Je voudrais donc qu’en tout lieu les hommes prient en élevant les mains, saintement, sans colère ni dispute.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc

Lc 16, 1-13

La lecture du texte entre crochets est facultative.

 

gagnerdelargentsurinternet2En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples: [«Un homme riche avait un gérant qui lui fut dénoncé comme dilapidant ses biens. Il le convoqua et lui dit: ‘Qu’est-ce que j’apprends à ton sujet? Rends-moi les comptes de ta gestion, car tu ne peux plus être mon gérant.’ Le gérant se dit en lui-même: ‘Que vais-je faire, puisque mon maître me retire la gestion? Travailler la terre? Je n’en ai pas la force. Mendier? J’aurais honte. Je sais ce que je vais faire, pour qu’une fois renvoyé de ma gérance, des gens m’accueillent chez eux.’ Il fit alors venir, un par un, ceux qui avaient des dettes envers son maître. Il demanda au premier: ‘Combien dois-tu à mon maître?’ Il répondit: ‘Cent barils d’huile.’ Le gérant lui dit: ‘Voici ton reçu; vite, assieds-toi et écris cinquante.’ Puis il demanda à un autre: ‘Et toi, combien dois-tu?’ Il répondit: ‘Cent sacs de blé.’ Le gérant lui dit: ‘Voici ton reçu, écris 80’. Le maître fit l’éloge de ce gérant malhonnête car il avait agi avec habileté; en effet, les fils de ce monde sont plus habiles entre eux que les fils de la lumière.

Eh bien moi, je vous le dis: Faites-vous des amis avec l’argent malhonnête, afin que, le jour où il ne sera plus là, ces amis vous accueillent dans les demeures éternelles.]

Celui qui est digne de confiance dans la moindre chose est digne de confiance aussi dans une grande. Celui qui est malhonnête dans la moindre chose est malhonnête aussi dans une grande. Si donc vous n’avez pas été dignes de confiance pour l’argent malhonnête, qui vous confiera le bien véritable? Et si, pour ce qui est à autrui, vous n’avez pas été dignes de confiance, ce qui vous revient, qui vous le donnera? Aucun domestique ne peut servir deux maîtres: ou bien il haïra l’un et aimera l’autre, ou bien il s’attachera à l’un et méprisera l’autre. Vous ne pouvez pas servir à la fois Dieu et l’argent.»

 

 

Textes liturgiques © AELF, Paris

 

La vérité sur l'argent trompeur

«L'argent est un bon serviteur et un mauvais maître», affirme la sagesse populaire. Le gérant de l'évangile de ce dimanche semble l'avoir compris. Il s'est d'abord servi sur les biens de son maître puis, ayant été démasqué, il adopte une générosité stratégique consistant à octroyer des remises de dette pour «acheter» la bienveillance d'autrui. Il est certes malhonnête, mais aussi lucide sur sa situation, et suffisamment astucieux pour se créer les soutiens dont il va bientôt avoir besoin. En cela, il est très différent des riches stigmatisés par le prophète Amos dans la première lecture. Ils en veulent toujours plus, leur désir insatiable ne connaît aucune limite. Pour eux, tout s'achète et tout se vend, le déchet du froment comme le malheureux aux abois. Ceux-là n'ont aucune pitié à attendre du maître de l'univers. «Vous ne pouvez pas servir à la fois Dieu et l'argent», conclut Jésus, mais l'argent peut servir à servir Dieu et ses frères. Faire un usage judicieux des biens terrestres, c'est se montrer digne des biens éternels. Nos choix font déjà advenir le Royaume - ou pas.

Dans la deuxième lecture, saint Paul recommande aux chrétiens de prier pour les responsables des affaires publiques, car il est conforme au projet de Dieu que chacun puisse vivre ici-bas «dans la tranquillité et le calme, en toute piété et dignité ». Certes, le salut se déploie au-delà de cette terre, mais il a été proclamé et accompli sur cette terre par le «seul médiateur entre Dieu et les hommes: un homme, le Christ Jésus».

Tout ce qui est vécu sur la terre peut avoir un poids d'éternité. Lors du repas eucharistique, c'est bien le pain de la terre qui devient le pain du ciel. Nous rendons grâce d'être si étroitement associés à l'œuvre du salut.

 

Références des illustrations.

 

1e lecture

Quentin Metsys (1466-1530), Le prêteur et sa femme (Musée du Louvre). «Nous pourrons acheter le malheureux pour un peu d'argent, le pauvre pour une paire de sandales.»

 

2e lecture

Mains en prière, Albrecht Dürer (1508). «Je voudrais donc qu'en tout lieu les hommes prient en levant les mains vers le ciel, saintement, sans colère ni mauvaises intentions.»

 

Évangile

«Eh bien moi, je vous le dis: faites-vous des amis avec l'argent malhonnête, afin que, le jour où il ne sera plus là, ces amis vous accueillent dans les demeures éternelles.»